jeudi 22 février 2007

Violettes












La semaine dernière, un rang d’éclats de tanzanite m’a fait de l’œil, dans une petite boutique parisienne. Je ne connaissais pas cette pierre, et elle m’a immédiatement fait penser à des morceaux de violettes en sucre. Les miennes viennent de La Mère de Famille, à Paris rue du faubourg Montmartre.

Et j’ai une petite dédicace à faire à une spécialité toulousaine : le chocolat à la violette.
Interprété par Pierre Marcolini, il se transforme en un « palet de chocolat noir infusé à la violette ». Ca m’a laissé rêveuse et m’a rappelé beaucoup de choses.

J’ai toujours aimé les violettes, petites fleurs délicates et aussi fragiles que des coquelicots , elles poussaient sur les marches de l’escalier de pierre qui menaient dans le jardin tant chéri où j’aurai voulu pouvoir éternellement descendre, « cueillir du romarin »…
Ici, une carte ancienne et une robe Chanel présentée il y a quelques mois lors du défilé haute couture hiver 2006-2007, et dans un blog que j’apprécie, une « chanson violette ».

La vendeuse de bouquets de violettes: la délicieuse Audrey Hepburn à Covent Garden, avant qu’elle ne devienne My Fair Lady…

4 commentaires:

zazie mute a dit…

C'est de saison...les premières sont apparues au jardin...et comme pour toi, ce sont les fleurs de la nostalgie.Belle évocation.

lilou a dit…

moi aussi j'aime beaucoup les violettes, leur parfum sucré, ce petit côté naïf... et les pétales sur le gâteaux !

Virginie a dit…

C'est mon parfum de fleur préféré...mais à l'état naturel...quand j'en trouve une je la laisse devant mes narines jusqu'à ce qu'elle n'ait plus d'odeur!

Le vide poche de la voiture est également rempli de bonbons à la violette...

Je ne connaissais pas cette pierre...par contre la mère de famille je connais bien...en tant qu'incorrigible gourmande...

Marraine a dit…

> Zazie mute: Je t'envie d'avoir un jardin, le "mien", même s'il est très joli, est public, défendu de jardiner!...

> Lilou: Oui, sur les gâteaux... comme les pétales de rose cristallisés. Mais ce qui est terrible, c'est que je trouve ça tellement joli, que je n'ose plus y goûter!

> Virginie: cette pierre était vraiment une découverte, c'est juste dommage que les éclats que j'ai trouvé soient si petits, plus gros ils auraient été peut-être encore plus réalistes...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...