lundi 26 septembre 2016

Fantin-Latour, et le Japon


Sur le journal des expositions de la Galerie de la Marraine, un nouvel article où il est question du peintre Henri Fantin-Latour, du japonisme, des motifs de Carolina León Firrell et des broderie de Nini Peony.

Henri Fantin-Latour : Chysanthèmes - Carolina León Firrell : Paire de vases Garden
Henri Fantin-Latour : Chysanthèmes - Carolina León Firrell : Paire de vases Garden
Henri Fantin-Latour : Roses - Nini Peony : bijoux brodés "Red"
Henri Fantin-Latour : Roses - Nini Peonyundefined : bijoux brodés "Red"

jeudi 22 septembre 2016

"Après Fantin-Latour" : la nouvelle exposition de la Galerie de la Marraine

Exposition "Après Fantin-Latour", La Galerie de la Marraine

J'ai mis en ligne la nouvelle exposition de la Galerie de la Marraine, il s'agit cette fois d'une exposition inspirée par l'univers du peintre français réaliste et intimiste Henri Fantin-Latour (1836-1904), en marge de l'exposition de ses peintures et dessins exposés au musée du Luxembourg à Paris.

Je ne donne plus beaucoup de nouvelles ici, le temps me manquant, mais vous pouvez aller voir sur le blog de la Galerie, sur Instagram ( , ou ) ou sur Facebook, , et encore là!). 

Deux autres expositions sont en cours, "Sur les traces d'Hubert Robert" (jusqu'au 2 octobre) et "d'Inspiration Jérôme Bosch". Et les candidatures sont ouvertes pour la prochaine expo, qui aura lieu au mois de mars, sur le thème des jardins parisiens, Avis!

mardi 22 mars 2016

L'expo "sur les traces d'Hubert Robert" est ouverte!

http://hubert-robert.blogspot.fr/
Ça y est, c'est fait, c'est lancé, depuis le 10 mars, en parallèle avec l'exposition des dessins et tableaux  d'Hubert Robert au musée du Louvre à Paris, la Galerie de la Marraine présente l'exposition "Sur les traces d'Hubert Robert"(Pompeux, dit comme ça, non?)

Voilà une partie des pièces présentées, vous découvrirez le reste et en cliquant sur les captures d'écran.

Oui, je sais, j'ai du retard, j'aurais du l'annoncer il y a quelques jours déjà...
J'ai regroupé des artistes, des artisans-créateurs, designers, des petites entreprises et tous m'ont présenté leur vision de l'univers d'Hubert Robert.

Peintre paysagiste, peintre d'architectures réelles ou imaginaires, visionnaire quand à ses projets pour le Louvre (il en fut l'un des conservateurs), et tellement amoureux des ruines romaines qu'il découvrit en Italie lorsqu'il avait 20 ans, Hubert Robert (1733-1808) fut très vite surnommé "Robert des ruines" - Il en a peint tant et tant qu'on peut sans doute compter plutôt le nombre de tableaux où il n'y en a pas!

La vision pré-romantique qu'il en avait collait bien avec son époque, ou du moins annonçait ce mouvement du 19e siècle où l'on retrouve Hugo, Musset, Berlioz ou Saint-Saëns entre autres. Ce fut un peintre et un décorateur/paysagiste/designer très en vogue.
http://hubert-robert.blogspot.fr/p/la-galerie.html
La Galerie de la Marraine : Exposition "Sur les traces d'Hubert Robert"

Mais on retrouve dans son œuvre pas seulement des ruines et des statues antiques, mais aussi des paysages de campagne ou de ville, des cascades, des arbres et des branches mortes, des lavandières et leurs draps blancs, des troupeaux qui rentrent au bercail, des voyageurs, des artistes, des enfants, des chiens...

(J'ai regroupé des dizaines de ses tableaux par ici. )

Hubert Robert : détails de "Deux jeunes femmes dessinant dans un site de ruines antique" - Musée du Louvre , "La Cascade" - coll. privée et "Lavandières dans les fossés d'une villa italienne" - Musée du Louvre

Hubert Robert : détails de "Jeunes femmes devant une statue de l'abondance" (1779) - Musée des Beaux-Arts de Lyon et "L'incendie de l'opéra du palais Royal"(1781) - Musée du Louvre



Ps: Amusez-vous, si vous à jouer à "Ou est Charlie"?  en cherchant à chaque fois le chien, la lavandière ou l'artiste en train de dessiner!

mardi 1 mars 2016

Couleur du jour, Hubert Robert, Brigitte Coucoureux et Collection voyage...

Un clin d'oeil pour Friquette à gauche, à droite une robe fluide de Collection Voyage présenté dans l'exposition "Sur les traces d'Hubert Robert" et  un détail d'un dessin de l'artiste en question : " Bas-relief antique"

Un détail du dessin "Jeunes artistes à l'atelier", de Hubert Robert (MET) - à droite : deux toiles de Brigitte Coucoureux pour l'exposition "Sur les traces d'Hubert Robert"

A gauche : cinq détails bleu-vert d'eau sombre extraits de tableaux du peintre Hubert Robert - à droite la couleur du jour : jaune ensoleillé.

Période bien chargée, à organiser l'exposition en ligne "Sur les traces d'Hubert Robert" qui doit ouvrir le 10 mars, en même temps que l'exposition des tableaux de l'artiste au musée du Louvre à Paris.
Se remettre à "réseauter" pour communiquer, refaire les mêmes gestes ou presque, qu'il y a dix ans lorsque les blogs étaient tout puissants, maintenant c'est sur Facebook et Instagram que ça se passe pour tout ce qui est visuel.
Rattraper le temps perdu. Ou du moins tenter d'y parvenir!
Participer à des défis, manier le "hashtag", et prendre des vacances!
Puis rentrer de vacances...

Beaucoup à faire encore pour transformer le site-galerie à ma convenance...
et être ravie d'avoir réuni des talents merveilleux une fois encore.
L'exposition "Sur les traces d'Hubert Robert" sera suivie d'une expo inspirée par le monde de Jérôme Bosch, puis à l'automne par une autre inspirée par l'oeuvre de Fantin-Latour.

Les inscriptions sont ouvertes aux artistes, artisans-créateurs et petites entreprises de qualités.
Avis aux amateurs!

Et puis je continue à récolter les poissons, n'oubliez pas! ;-)

vendredi 12 février 2016

Par la fenêtre

Par-la-fenêtre du métro... le regard a beau suivre le mouvement, tout va trop vite pour être bien fixé.


Par-la-fenêtre de l'escalier, je n'ai rien vu à travers le verre cathédrale. Ou plutôt si : un rayon de soleil et les volutes des ombres du fer forgé.

Pour le défi  #Flow29jours #parlafenetre

Poissons n°5

Mémé et Pépé poisson - La Mère Castor

Mémé et Pépé Poisson au bord de l'eau.
Une histoire de La Mère Castor, mise en image par La Mère Castor, réalisée et produite par La Mère Castor.
Une histoire émouvante, sous couvert d'humour à La Mère Castor, le tout pour pour le défi des Poissons d'avril 2016...

Pour lire l'histoire et découvrir les autres photos, c'est chez La Mère Castor!


 **************


Si vous voulez participer aussi, faites-moi signe : publiez vos poissons, et signalez moi vos publications.
Vous pouvez participer sur Instagram si vous voulez en rajoutant #defipoissonSdavril2016 pour que je puisse vous retrouver.

Une date limite : le 20 mars, pour une belle exposition de poissons le 1er avril!

Poissons n° 4

Les curiosités de Fred

Frédérique Petit est partie à la pêche, un beau jour ensoleillé et m'a rapporté des trésors pour pour le défi des Poissons d'avril 2016...


jeudi 4 février 2016

Bleu #52photoproject2016 4/52

MNHN, Paris, galerie de paléontologie.

Pour le défi photo  #52photoproject2016 de Yellow Cat, le thème de la semaine était le bleu.
Une visite dans un endroit extraordinaire, où je retourne toujours avec plaisir.
J'espère toujours y voir le ptérodactyle de Tardi, mais, non, toujours aucun signe de vie des œufs de pierre.


MNHN, Paris, galerie de paléontologie.

MNHN, Paris, galerie de paléontologie.


 MNHN, Paris, galerie de paléontologie.
De vieux, très vieux fanons de baleines, comme ceux qui servaient il y a bien longtemps à fabriquer des corsets ou des parapluies.
(Et là, j'en profite pour caler mon #detail pour #Flow29jours ! )

Tiens, ça me fait penser à la publicité qui qui avait utilisé à son insu Sarah Bernhard juchée sur une baleine, ça vous dit quelque chose? Elle en parle dans son autobiographie et  Morris reprend l’anecdote dans un album ...


 MNHN, Paris, galerie de paléontologie.
Le clou du spectacle c'est le mammouth, ou du moins son squelette.
L'un des héros de l'endroit.

la semaine prochaine, le thème du #52photoproject2016 c'est "objet".
Qui veut suit, prend le train en marche ou saute des stations!

mercredi 3 février 2016

Chandeleur

Un document extrait du site Gallica de la BNF

Hier il a fallu faire sauter les crêpes!
Pas de louis d'or à portée de main, une pièce en chocolat a fait l'affaire...

mardi 2 février 2016

Etranges chimères


Installation de l'artiste Aï Wei Wei au Bon marché, Paris
Des créatures ailées, issues d'un étrange bestiaire fantastique, ont envahi la nef du Bon Marché à Paris. On y retrouve des références à des mythologies asiatiques, comme pour annoncer le nouvel an chinois qui s'approche à grand pas.

Installation de l'artiste Aï Wei Wei au Bon marché, Paris

Installation de l'artiste Aï Wei Wei au Bon marché, Paris
Installation de l'artiste Aï Wei Wei au Bon marché, Paris

mercredi 27 janvier 2016

Poisson n°2

Chemise brodée - Nadine Levé - Journal Textile




























Une chemise brodée sur un poème de Théodore de Banville et voilà la participation de Nadine Levé (Journal Textile) pour le défi des poissons d'avril


Poisson n°1


Peinture sur bois - Odile Bailleul


Odile Bailleul a commencé sa pêche très tôt et m'a envoyé un beau spécimen pour préparer le 1er avril. 
Un maquereau peint sur un morceau de bois trouvé sur la plage...



Si vous voulez participer aussi, faites-moi signe : publiez vos poissons, et signalez moi vos publications. Vous pouvez participer sur Instagram si vous voulez en rajoutant #defipoissonSdavril2016 pour que je puisse vous retrouver. 
Une date limite : le 20 mars, pour une belle exposition de poissons le 1er avril!
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...