vendredi 28 mars 2008

D’ocres

IMGP6242b
IMGP6253b

Que la lumière est belle dans les anciennes carrières d’ocre !
Personne sur les chemins de sable sous les résineux, entre les gris amas rocheux et les cheminées de fée couleur de terre cuite, ocre jaune ou blanches de craie, éblouissantes au soleil, au couleurs d’autant plus contrastées devant le bleu profond et lumineux de ciel de mars, lavé par le mistral.

Le chien noir a les pattes rougies d’ocre. Un filet d’eau coule dans le ruisseau.
Les ruines des fabriques de couleurs, effondrées sur les outillages rouillés apparaissent de loin en loin. Des rails désaffectés ébauchent un décor de western. Des images d’enfants courant dans les entiers, couverts de peintures de guerre, passent devant les yeux.

IMGP6287b

Là.
Oui, là.
Le Pin des pique-niques.
Le dernier arbre avant les dunes colorées, celui qui abritait du soleil écrasant du plein été. A son pied, les sentiers jaunes, blancs ou rouge, anciens lits de ruisseaux où s’écoulaient les ocres rougies par les oxydes de fer, blanches de craie, gris-bleutés d’argile… En face la falaise blanche, surmontée de l’épaisseur bordeaux, qui saigne sur la craie éblouissante.
Et les strates de jaune, ocre, vieil or, bruns chauds, vermillon presque insoutenable ; une chaleur de plein été dans la plaine de sable, une fraîcheur soudaine dans les sous-bois qui la borde, et le vent, toujours.

IMGP62840b
IMGP62790b

La rétine est pleine de contrastes et accumule pour les jours de grisaille à venir. Jours de nuances et de gris colorés, parisiens, magnifique, mais si différents.
Emmagasiner la lumière et la chaleur des couleurs, la violence des contrastes, les températures, les différences d’altitudes…
IMGP6266b

6 commentaires:

caroline_8 a dit…

C'est la couleur que j'aime utiliser en pastel à huile! toutes les sortes d'ocre... jaune, rouge. J'avais dans l'idée de faire un billet sur l'ocre mais il faut qu'il mûrisse... Encore un point commun!!

La Trollette a dit…

Cet endroit est magique! Je me souviens m'y être amusée comme la grande gosse que je suis restée au fond de moi.
J'étais habillée de jaune clair en entrant, je suis ressortie bariolée des pieds à la tête, comme une squaw! me manquait que quelques plumes dans les cheveux.
Toute cette couleur, je ne pouvais pas résister à les toucher, les essayer sur ma peau, etc...
Magique je vous dis!
:o)

wildmary a dit…

hmmmm, merci pour la balade :)
elle tombe à pic en ce matin pluvieux où j'arrive au boulot :)

zoechiffon a dit…

j'adore !!! et j'ai la vague impression que nous avons un lieu de
retraite commun ,la durance et les carrières d'ocres ne sont pas loin
d'ou je vais . et j'y vais dans pas longtemps !!!!
chouette :-)

Bridget a dit…

Des années que je dois y aller!!

Marraine a dit…

> Caroline: ca ne m'étonne pas que tu apprécies ces couleurs! Je vais contenir mon impatience de lire ce billet que tu prépares...

> la trollette: j'ai plein de photos d'enfance où nous étions tous bariolés comme ça. Et dans le placard, j'ai des chaussures "esprès pour"!

> wildmary: je suis contente d'envoyer un peu de soleil avec mes photos! Bienvenue par ici, wildmary!

> Zoechiffon: dans pas longtempe? tu prends le relais? ;-)

> Bridget: ah, oui, il FAUT!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...