mardi 24 avril 2007

Ca sent la lessive et le savon de Marseille


Changement de lessive chez moi, je tente une version liquide du savon de Marseille, et soudain ce matin, en étendant le linge humide toutes fenêtres ouvertes au grand soleil d’avril, je me suis retrouvée quelques mois plus tôt en Italie, dans un quartier populaire vénitien, cette odeur dans toutes les ruelles, dans mes narines, apparaissait, disparaissait, un souffle de vent dans le soleil hivernal, une brise fraîche qui faisait bouger les serviettes et les draps, les chemises et les dessous…
Tôt levée, j’allais chercher du pain à la panetteria, prendre un chocolat chaud accoudée au comptoir du café, me sentir chaque fois un peu moins touriste que les hordes qui dévalent le pont des soupirs, quelques cents mètres plus loin. Et sur le chemin, avant d’arriver à la rue passante avec son canal et ses bateaux chargés des produits maraîchers, ses vendeurs de chaussures et ses étals de poissons, je passais sous les cordes chargées de linge propre tout juste étendu.

Et toujours, cette envie, cette promesse que je me suis faite : être vénitienne, un an ou deux dans ma vie. Vivre dans cette ville à nulle autre pareille, y travailler, y manger, y dormir. Promesse sans date d’expiration, non encore tenue…

EDIT : si vous voulez voir d'autres belles photos de Venise, Merisi vient juste de rentrer avec plein d'images sur son blog: (il faut faire le tri entre Vienne et Venise) Merisi's Vienna for beginners et tous les jours Lorenzo publie de petites notes sur sa vie vénitienne ici: TraMeZziniMag

11 commentaires:

Virginie a dit…

Mes narines frémissent, dommange que les odeurs ne passent pas encore par internet...quoique non, sinon on se déplacerait encore moins...
moi à l'instant t, je sens les pots d'échappements au gasoil qui rentrent par ma fenêtre de chambre qui s'aére...et le tabac des jeunes de l'école d'à côté...ardement tisé...avant l'enfermement...

Que fais je ici?

zazie mute a dit…

Oui, c'est une merveille cette odeur....Elle me rappelle mon enfance mon arrière grand-mère qui faisait son p'tit bout de lessive dans l'évier en pierre....
Venise, c'est la cité éternelle....tu as tout le temps de réaliser ce voeux!

Marraine a dit…

> Virginie: Ben alors?...petite forme ce matin? Courage madame! ;-)

Marraine a dit…

> Zazie Mute : C'est ce que je me dit chaque année qui passe, mais il ne faudrait quand même pas que j'en laisse trop passer!

Doune a dit…

Ce linge accroché dans la rue et ces maisons colorées me font aussi penser à Barcelone, une ville qui m'a enchantée!

Je ne connais pas Venise mais tu m'as donné envie là :)

nath a dit…

Haaa.. Venise.... j'avais un apriori négatif sur cette ville..(trop touristique selon moi) mais puisque j'étais à côté, je suis allée la visiter quand même. Je me suis volontairement perdue dans les ruelles éloignées de la grande place pleine de touristes. Et bien j'ai complètement changé d' avis ! Je suis tombée sous le charme, c'est inexplicable.. c'est juste une sensation, une vie spéciale que j'y ai ressenti, et tu la décris tellement bien ! Oui moi aussi c'est en endroit où j'aimerais me poser.. un an ou deux, le temps de bien m'imprégner de toutes cette magie.

caroline_8 a dit…

Je t'avais mis un commentaire, hier... mais ... bien, je recommences. J'ai moi aussi, été séduite par Venise que j'ai visité pendant une semaine... seule, toute seule. Lors de la visite du cimetière de San Michele, j'ai même souhaité d'y être enterrée parmi les tombes des étrangers, un jour... lointain. j'avais 32 ans et j'allais rencontrer le père de mes filles, à mon retour à Paris.

Marraine a dit…

> Doune: Barcelone, je ne connais pas et j'aimerais découvrir aussi!

> Nath: Oui, on peut facilement avoir des aprioris négatifs sur cette ville, et ça se comprend, mais quand on la découvre... C'ets pour ça que j'y vais une fois par an!

> Caroline: Ah? blogger déconne?...
Quel joli souvenir de Venise, le denier voyage en célibataire! Je n'y suis jamais allée qu'en célibataire... je ne désepère pas de pouvoir y "traîner" mon cher et tendre cette année peut-être

Vanessa a dit…

Hum...j'ai bien envie de suivre ton choix de lessive. Un grand courant d'air dans mon appartement avec des effluves de "beaux temps", ça ne se refuse pas.

Marraine a dit…

> Vanessa: Alors, si tu veux tout savoir, je me suis mise à cette lessive parce qu'elle lave à basse température, tandis que mes noix de lavage habituelles ne lavent qu'à partir de 40°.

Vanessa a dit…

Oh, c'est bon à savoir...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...