vendredi 30 mai 2008

Tics de langage

Non, elle n’a pas amené la tarte, elle l’a APPORTÉE !
Et non, chuis pas d’accord du tout, JE SUIS simplement énervée d’entendre ça, souvent même dans ma propre bouche…
Parce que vous croyez vraiment que sa tarte, elle l’aura tenue par la main pour arriver ici ?

Merci merci merci Madame la journaliste-de-la-radio-que-j’écoutais-avant-hier, oui, après que vous AVEZ dit ceci, et non après que la majorité des gens aient pensé cela… oui, Indicatif après "Après que" … Qui y pense ? Qui ne tombe pas dans le panneau ? Parfois je me surprends à me corriger, influencée que je suis par le langage actuel…

Et je n’ai pas fini : MOI JE MOI JE MOI JE !
Zt puis quoi encore ?!

La voix de mon instituteur de CM2 résonne à mes oreilles : « R. ! Il ne nous appelait que par notre nom de famille. Vous recopierez cent fois : ON NE DIT PAS MOI JE ! » et en plus il nous vouvoyait… Mais nous l’adorions. Nous nous levions à son arrivée en classe. Et il nous emmenait en "classe verte" une fois par semaine… ( ça vous aurait choqué s’il nous y avait emporté, par vrai ? ;-)

Et le pire c’est que je suis influençable…

6 commentaires:

wildmary a dit…

moi je dis souvent "moi je" :/
par contre j'amène pas des tartes, mais c'est parce que je sais pas les faire :/
et j'essaie autant que possible d'utiliser l'indicatif ou de me corriger si je me trompe :)
et je ne SUPPORTE PAS les gens qui parlent du frère A leur copine... chacune ses horripilations :)

Florizelle a dit…

Le plus drôle, c'est que ceux qui appliquent la règle pour "après que" passent pour écorcher le français (cela dit, c'est vrai que le résultat est moche et que le sens de la langue, à rebours du bon usage, pousse à l'euphonie)

Pour de savoureux développements sur les fautes de concordance des temps et les "moi je", on peut se plonger dans les commentaires de la lettre de rupture reçue par Sophie Calle.

"Prenez soin de vous"

Bridget a dit…

Exact et bon à rappeler! Néanmoins contrairement à la tarte, la fraise précédée d'un adjectif possessif se "ramène", exception confirmant la règle de l'infinie complexité de notre langue...

zoechiffon a dit…

trop fortes les filles !!!
mais la prochaine fois que quelqu'un dit" ça le fait " je lui en colle UNE ..... tarte

Myriam a dit…

Et "au jour d'aujourd'hui" qu'en pensez-vous? Pourquoi pas "au jour de demain ou d'hier" pendant qu'on y est! La formule est tellement bien diffusée par nos journalistes qui semblent particulièrement l'apprécier, que j'ai choqué une dame l'autre jour en disant "à ce jour". C'est tout juste si elle n'allait pas me dire que je ne savais pas parler en bon français.

Marraine a dit…

> Wildmary : Ce n'est pas très joli non plus, je suis assez d'accord!

> Florizelle: Ca m'est arrivé il y a quelques jours, je me suis fait reprendre, je savais que je n'avais pourtant fait que suivre la règle... L'académie française devrait la changer, l'erreur est tellement bien passée dans le langage courant, que la sonorité de la version correcte est un peu désagréable à l'oreille.

> Bridget : Sacrée exceptions ;-)

> Zoéchiffon: attention, tu vas finir entarteuse professionnelle, cette expression-là est si courante!

> Myriam : Le mot "aujourd'hui" est déjà, étymologiquement parlant, une redondance en lui-même, alors "au jour d'aujourd'hui", c'est dire trois fois la même chose... comme si les mots perdaient de leur force et qu'il fallait tout répetter.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...