dimanche 7 octobre 2007

Pique-nique englouti

… Ainsi fut fait et la ville d'Ys fut construite sur le fond de la baie de Douarnenez. Une très haute digue empêchait l'eau d'y pénétrer et seule une porte de bronze, permettait d'entrer ou de sortir de la ville. Ys était la plus belle et la plus impressionnante ville du monde.
Mais la princesse Dahut vola à son père la clé de la ville et l’offrit au diable…
Une vague aussi haute qu’une montagne submergea la ville et Dahut fut transformée en sirène…

Photobucket
(source)

Photobucket
René Quillivic -La ville d'Ys - 1924

Photobucket
Roger Chapelain Midy - 1965

Et certains racontent que quand Paris sera engloutie, resurgira la ville d'Ys : Pa vo beuzet Paris, Ec'h adsavo Ker Is (Par Is signifiant en breton « pareille à Ys »).



5 commentaires:

caroline_8 a dit…

L'histoire de la ville d'Ys m'avait à la fois plue et terrifiée, comme toutes grandes catastrophes. Mais je la relisais souvent dans mon encyclopédie enfantine: j'avais onze ans. Je porte bien mon nom de madame Irma! C'est une coincidence ou tu l'as fait express? En tout cas, merci Delphine.

Marraine a dit…

> Je t'assure que je ne l'ai pas fait exprès! je l'avais prévu depuis quelques jours, ça devait être dans l'air...

Virginie a dit…

Bon j'espère que l'engloutissement de Paris n'est pas pour demain...car je ne suis pas tout à fait prête...

J'ai découvert cette légende cet été, je me suis acheté un livre de contes et légende de Bretagne, pour pouvoir encore plus mistifier nos ballades à travers dolmens et menhirs!

.:CushmoK:. a dit…

belle évocation, belles associations...

Vanessa a dit…

J'aime le japonisme des vagues et cette sirène, merci de toutes tes merveilleuses idées, c'est toujours un plaisir de venir chez toi.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...