lundi 19 mai 2008

De l’autre côté de leurs miroirs

J’étais partie pour faire un billet sur le peintre Thomas Gainsborough, pour son anniversaire le 14 mai dernier, - j’ai été débordée donc ce sera pour l’année prochaine ( peut-être!) - et je suis tombée sur cet autoportrait, d’une artiste que je ne connaissais pas, Marie Victoire Lemoine, née au milieu du 18e siècle.

Photobucket
Marie Victoire Lemoine
Autoportrait

Elle me fait penser – bien que d’une autre époque- aux personnages des Cités obscures dont je parlais il y a quelques jours, comme si Marie Victoire Lemoine avait été l'aïeule de Mary Von Rathen, dite "l'enfant penchée".

Photobucket

Je me suis à mon tour penchée sur l’autoportrait –avec leur matériel de peinture - de plusieurs autres artistes (rien à voir avec les cités obscures cette fois) :

Photobucket

Par un curieux hasard, je ne trouvais alors que des autoportraits masculins tournés vers la droite, tandis que les artistes femmes regardent vers notre gauche...

1- Nicolas Poussin
2- Elisabeth Vigée-Lebrun
3- Rembrandt
4- Marie-Gabrielle Capet
5- Jean-Siméon Chardin
6- Gerard-Gerrit Dou ( détail d’un autoportrait)

3 commentaires:

Laetitia a dit…

Il est étrange ce portrait il fait pas du tout 19ème..on imaginerait bien un détail surréaliste en arrière plan

c'est marrant cette coincidence !

je trouve qu'il manque à ta petite collection l'autoportrait réjouissant de Maurice quentin de latour de face en train de sourire

Virginie Gervais-Marchal alias niniegm a dit…

Sublime cet autoportrait! j'adore le soucis du détail dans la mise en place du la traine...

Marraine a dit…

> Laetitia: Tu s raison, il est presque surréaliste, presque début 20e siècle, c'est sûrement pour cela qu'il me fait penser aux dessins des Belges Peeters et Schuiten. Quand à l'autoportrait en question, oui, j'aurais du y penser, il aurait résolu mon curieux problème!

> Virginie :contente qu'il te plaise, la traine n'a pas du être facile à dessiner...

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...