dimanche 15 juin 2008

L’heure du thé d’un dimanche rêvé

(English text follows)

Plus de quatre heures, déjà…
L’heure du thé approche celle du café est à peine passée.
Le temps n’est pas au beau fixe ici, les averses succèdent aux éclaircies, et je ne sors plus sans un parapluie… Je ne crois pas qu’il soit prudent de rester dans cette contrée pour pique-niquer.

Je suis d’humeur voyageuse, je vous emmène loin aujourd’hui, dans l’ancien royaume de Saba, au Yémen (certains le situent en Ethiopie, mais qui nous dit que ces deux pays n’en firent pas qu’un ?...)

Nous passerons par le marché, à Ta’izz ou à Sana’a,

Photobucket
(photos Richard Bickel, Glen Allison)

Nous y admirerons les épices, les bijoux, les tissus,

Photobucket
(Photo Toby Adamson)

puis nous éloignerons de la foule

Photobucket
(source)

pour aller enfin boire un thé ou un café, au bord des bassins d'eau fraiche,

Photobucket

et nous rêverons aux hauts plateaux de cette contrée mythique qui la première, cultiva le café il y a bien longtemps, en écoutant la voix d’Abdullatif Yacoub, pleurer la tristesse de l’amour perdu, penché sur son oud.

Photobucket
(source)

"Le bonheur, je l'ai goûté à travers ton amour, ta tendresse
Tu étais le bonheur pour moi, où es-tu ?

Depuis longtemps je ne te vois plus
Pourquoi ne t'ai-je pas reconnu, ton amour était près, et loin comme la nuit.

La vie d'hier et d'aujourd'hui, le jour d'avant, le jour d'après
Et la vie, la vie, la vie, l'œil de ma vie, de mon cœur c'était toi."


(Extrait de Al Saadah - Le Bonheur- Abdullatif Yacoub, Traduit par Ghaïda ALZUBAIRI et Leila HASSAN)

Photobucket
(source : un très bel album de photos sur le Yemen)



*********************
Time flies, it’s now more than four o’clock.
Soon tea time, coffee time has just passed.
Weather here is not really sunny, rains follow bright intervals, and I do not go out any more without an umbrella. I ‘m not sure staying in this country for a picnic is very careful.
I am in a traveller mood, I take you with me far away, in the ancient kingdom of Saba, Yemen. (Some people says it was Ethiopia, but who knows, perhaps this two lands were
only one?

We will go through the market, in Ta’izz or Sana’a, admiring spices, jewels, clothes; then we will escape from the crowd, to have a tea or a coffee, at the edge of the fresh water ponds.
And we will dream on the high plateaux of this mythical country, which first, cultivated the coffee beans very long time ago, while listening to Abdullatif Yacoub’ voice, crying the lost love, leant on his oud.

4 commentaires:

Vanessa a dit…

Superbe pique-nique, je t'ai suivie ailleurs.

zoechiffon a dit…

quelle bonne aprem !!
et ce thé .......divin..... et ce decor de rêve , je sens encore la douceur tiède du vent
merci !!! it was perfect !!!!

Virginie Gervais-Marchal alias niniegm a dit…

ça réchauffe!
merci!

vais réussir à me rendre jusqu'au chevalier?!

Marraine a dit…

> Vanessa: Un peu tard pour un vrai pique-nique, mais ça change!

> Zoechiffon: un peu de dépaysement, de tempe à autre, ça fait du bien!

> Virginie: je ne veux pas te forcer à aller où que ce soit!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...